Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog de Mag

Le Blog de Mag

Menu
GRANDE TRAVERSÉE DE L’ARDÈCHE

GRANDE TRAVERSÉE DE L’ARDÈCHE

Nous nous sommes donnés rendez-vous samedi dernier au gîte de la Chanal. Le samedi était consacré à l'organisation, aller jusqu'à Ruoms, lieu de notre arrivée, poser les voitures, Gérard ramène tout les chauffeurs au gîte, Daniel et moi allons en voiture jusqu'à l'étape du lendemain puis nous rentrons chez Corine et Laurent en vélo.

Nous nous sommes donnés rendez-vous samedi dernier au gîte de la Chanal. Le samedi était consacré à l'organisation, aller jusqu'à Ruoms, lieu de notre arrivée, poser les voitures, Gérard ramène tout les chauffeurs au gîte, Daniel et moi allons en voiture jusqu'à l'étape du lendemain puis nous rentrons chez Corine et Laurent en vélo.

Nous nous retrouvons tous autour d'un bon repas cuisiné par corine. Hervé (le grand en chemise rouge) et Daniel (au fond à droite) seront "nos voitures suiveuses" et achemineront nos bagages de gîte en gîte.
Nous nous retrouvons tous autour d'un bon repas cuisiné par corine. Hervé (le grand en chemise rouge) et Daniel (au fond à droite) seront "nos voitures suiveuses" et achemineront nos bagages de gîte en gîte.

Nous nous retrouvons tous autour d'un bon repas cuisiné par corine. Hervé (le grand en chemise rouge) et Daniel (au fond à droite) seront "nos voitures suiveuses" et achemineront nos bagages de gîte en gîte.

Départ du gîte dimanche matin, le temps est frais, nous sommes contents de commencer cette nouvelle épopée vététesque tous ensemble.
Départ du gîte dimanche matin, le temps est frais, nous sommes contents de commencer cette nouvelle épopée vététesque tous ensemble.

Départ du gîte dimanche matin, le temps est frais, nous sommes contents de commencer cette nouvelle épopée vététesque tous ensemble.

Laurent nous guide sur ses terres à la sortie du gîte, il restera avec nous jusqu'à l'arrivée de cette première étape. (Le barbu à gauche)
Laurent nous guide sur ses terres à la sortie du gîte, il restera avec nous jusqu'à l'arrivée de cette première étape. (Le barbu à gauche)

Laurent nous guide sur ses terres à la sortie du gîte, il restera avec nous jusqu'à l'arrivée de cette première étape. (Le barbu à gauche)

Nous partons sous un ciel menaçant mais nous sommes tous confiants
Nous partons sous un ciel menaçant mais nous sommes tous confiants

Nous partons sous un ciel menaçant mais nous sommes tous confiants

La neige tombe gentiment mais sûrement.

La neige tombe gentiment mais sûrement.

Cathy crève et Daniel abîme son dérailleur, le tout est réparé rapidement.

Cathy crève et Daniel abîme son dérailleur, le tout est réparé rapidement.

On finit par sortir des bois.
On finit par sortir des bois.

On finit par sortir des bois.

Vue sur le Monestier. Ensuite Daniel saute la tête la première dans les fourrés, rien de cassé heureusement sauf son moral.
Vue sur le Monestier. Ensuite Daniel saute la tête la première dans les fourrés, rien de cassé heureusement sauf son moral.

Vue sur le Monestier. Ensuite Daniel saute la tête la première dans les fourrés, rien de cassé heureusement sauf son moral.

Nous arrivons au col de Baraques, la neige est de plus en plus épaisse. 3 d'entre nous décident de rallier le prochain gîte par la route.
Nous arrivons au col de Baraques, la neige est de plus en plus épaisse. 3 d'entre nous décident de rallier le prochain gîte par la route.
Nous arrivons au col de Baraques, la neige est de plus en plus épaisse. 3 d'entre nous décident de rallier le prochain gîte par la route.

Nous arrivons au col de Baraques, la neige est de plus en plus épaisse. 3 d'entre nous décident de rallier le prochain gîte par la route.

A Saint Bonnet le Froid, il ne fait pas chaud ! Nous ne prenons pas le temps de nous restaurer et nous continuons, le but étant de ne pas se refroidir.
A Saint Bonnet le Froid, il ne fait pas chaud ! Nous ne prenons pas le temps de nous restaurer et nous continuons, le but étant de ne pas se refroidir.

A Saint Bonnet le Froid, il ne fait pas chaud ! Nous ne prenons pas le temps de nous restaurer et nous continuons, le but étant de ne pas se refroidir.

On avance, par les chemins ou par les prés, de façon un peu bizarre parfois mais les kilomètres s'amenuisent.
On avance, par les chemins ou par les prés, de façon un peu bizarre parfois mais les kilomètres s'amenuisent.

On avance, par les chemins ou par les prés, de façon un peu bizarre parfois mais les kilomètres s'amenuisent.

Quelle aventure les amis !
Quelle aventure les amis !
Quelle aventure les amis !

Quelle aventure les amis !

Dans les bois, nous roulons à peu près normalement, la neige ne s'est pas encore accumulée sous les arbres.
Dans les bois, nous roulons à peu près normalement, la neige ne s'est pas encore accumulée sous les arbres.

Dans les bois, nous roulons à peu près normalement, la neige ne s'est pas encore accumulée sous les arbres.

Enfin c'est l'arrivée au gîte de l'Ancibé. Nous nous substantons et nous réchauffons auprès d'un poêle. Fin de la première étape.

Enfin c'est l'arrivée au gîte de l'Ancibé. Nous nous substantons et nous réchauffons auprès d'un poêle. Fin de la première étape.