Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Mag

Le Blog de Mag

Menu
OEILLON - ST SABIN

OEILLON - ST SABIN

Samedi, je pars à nouveau du Gouffre d'Enfer, j'ai chargé un parcours sur le GPS et je veux voir si je suis capable de le suivre. A la Croix de Chaubouret, je bois le café, il fait 10°, le 27 août ! comme je m'y attendais un peu, j'ai prévu les jambières et tout et tout...mais j'ai eu un moment de doute où j'ai pensé à rebrousser chemin, ça n'a pas duré. Je vais au crêt de la Perdrix  en passant par le GR, ça réchauffe !

LA-PERDRIX.jpg

Prochaine étape : le col de l'Oeillon, ça va ça grimpe encore, même pas froid ! Au loin, j'aperçois le soleil sur les monts tandis que je suis dans la grisaille, y pas de justice !

NUAGEUX.jpg

En fait, je suis bien, en pleine nature, pas un bruit sinon le cri de quelques oiseaux, en arrivant à la chapelle St Sabin, je croise des marcheurs, ici la température a remonté de 10°, nous quittons qui son pull, qui son coupe-vent pour profiter enfin de la douceur du soleil.

ST-SABIN.jpgTROIS-DENTS.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pic de Trois Dents est proche et dans la vallée on voit le Rhône et le barrage du Ternay, j'ai une pensée pour les copains d'Annonay, ils sont peut-être tout près ! Depuis l'Oeillon, je me guide uniquement avec le GPS et ça se passe très bien. J'ai quelques portages de temps en temps mais je m'amuse bien ! Sur le retour je manque un chemin et là c'est un peu la galère, je devrai pousser le VTT jusqu'à la Perdrix, je n'aurai pas du y passer deux fois mais tant pis ! puis je récupère le tracé prévu.

CAILLOUX.jpgLE-TERNAY.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tour de la Loire cyclisme fait tomber ma moyenne, je dois attendre que les derniers coureurs descendent la Croix de Chaubouret, au bout d'un moment je m'impatiente et signifie à l'organisation que je ne suis pas d'ici et que moi aussi je dois rentrer à VTT, je n'ai qu'une dizaine de mètres sur la route pour rejoindre un sentier ! Le tour était physique mais très beau, j'ai pris des chemins inédits(pour moi) et je me suis "régalée". Mis à part le sentier que j'ai manqué sous le crêt de la Perdrix, le GPS m'a bien guidé. Je pense que c'est un bon outil.