Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Mag

Le Blog de Mag

Menu
CHALAIN D'UZORE

CHALAIN D'UZORE

A Chalain on retrouve Etienne et Fabien. Nous sommes en retard ! Stéphane et compagnie sont déjà partis. Les premiers kilomètres sont boueux, on ne tient pas sur le VTT ni à la montée ni à la descente. Qu'est-on venu faire dans cette galère ? 70 km comme ça ? impossible. !

A Chalain on retrouve Etienne et Fabien. Nous sommes en retard ! Stéphane et compagnie sont déjà partis. Les premiers kilomètres sont boueux, on ne tient pas sur le VTT ni à la montée ni à la descente. Qu'est-on venu faire dans cette galère ? 70 km comme ça ? impossible. !

On persévère et on finit par arriver au premier ravitaillement. Sur celui là David nous rejoint. On papote un peu puis c'est reparti. Le terrain est bien meilleur, nous ferons le 70 km. Impossible n'est pas Français !

On persévère et on finit par arriver au premier ravitaillement. Sur celui là David nous rejoint. On papote un peu puis c'est reparti. Le terrain est bien meilleur, nous ferons le 70 km. Impossible n'est pas Français !

Au loin le château de Sail, la boucle à partir du village est terrible, dans tous les sens du terme, arriver devant le château ne sera pas une mince affaire. Ça crapahute dur, je n'ai pas vérifié mais je pense qu'on prend 1000 m de D+ en 15 km !

Au loin le château de Sail, la boucle à partir du village est terrible, dans tous les sens du terme, arriver devant le château ne sera pas une mince affaire. Ça crapahute dur, je n'ai pas vérifié mais je pense qu'on prend 1000 m de D+ en 15 km !

On aura 2 ravitaillements au village. Une fois passé le second tour, les sentiers se font moins rudes quoiqu'il reste encore quelques bonnes montées.

On aura 2 ravitaillements au village. Une fois passé le second tour, les sentiers se font moins rudes quoiqu'il reste encore quelques bonnes montées.

Au dernier ravitaillement, c'est la franche rigolade. On poursuit notre chemin, dans une descente Etienne fait une glissade dans un ravin, heureusement, rien de cassé. A l'arrivée saucisse, fromage...Les chemins étaient secs dans l'ensemble malgré le déluge que nous avons eu jeudi et vendredi et le soleil était au rendez-vous.

Au dernier ravitaillement, c'est la franche rigolade. On poursuit notre chemin, dans une descente Etienne fait une glissade dans un ravin, heureusement, rien de cassé. A l'arrivée saucisse, fromage...Les chemins étaient secs dans l'ensemble malgré le déluge que nous avons eu jeudi et vendredi et le soleil était au rendez-vous.