Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Mag

Le Blog de Mag

Menu
LA TRANSVOLCANIQUE

LA TRANSVOLCANIQUE

D'abord tous les participants vont chercher leur dossard et poser leur bagage, bagage qu'on retrouve le soir dans nos hôtels respectifs.

D'abord tous les participants vont chercher leur dossard et poser leur bagage, bagage qu'on retrouve le soir dans nos hôtels respectifs.

Premier bouchon, le pire est qu'il n'y a rien sauf un peu de boue dans la montée et 1500 personnes dans les chemins !

Premier bouchon, le pire est qu'il n'y a rien sauf un peu de boue dans la montée et 1500 personnes dans les chemins !

Là encore ça coince, dommage, le monotrace est bien, en plus il y en a peu et on ne peut pas en profiter.

Là encore ça coince, dommage, le monotrace est bien, en plus il y en a peu et on ne peut pas en profiter.

Arrive l'heure du repas, des centaines de VTT sont abandonnés.

Arrive l'heure du repas, des centaines de VTT sont abandonnés.

Une timide éclaircie permet la prise de quelques photos.

Une timide éclaircie permet la prise de quelques photos.

Nous avons de belles vues sur les monts d'Auvergne

Nous avons de belles vues sur les monts d'Auvergne

malgré le mauvais temps. Certains chemins sont détrempés.

malgré le mauvais temps. Certains chemins sont détrempés.

Enfin on en prend plein les yeux !

Enfin on en prend plein les yeux !

Nous traversons les alpages.

Nous traversons les alpages.

Non loin de l'arrivée au Mont d'Or, une cascade.Il nous faudra rejoindre notre hôtel à la Bourboule, 6 km de plus dans le froid.

Non loin de l'arrivée au Mont d'Or, une cascade.Il nous faudra rejoindre notre hôtel à la Bourboule, 6 km de plus dans le froid.

Le lendemain on repart sous la pluie. Elle tombera toute la journée par intermittence.

Le lendemain on repart sous la pluie. Elle tombera toute la journée par intermittence.

On arrive à se réchauffer dans les premières bosses.

On arrive à se réchauffer dans les premières bosses.

Sur la fin nous aurons un beau monotrace tout en pif-paf, il faut le faire remarquer car ils ont été si rares !

Sur la fin nous aurons un beau monotrace tout en pif-paf, il faut le faire remarquer car ils ont été si rares !

Sur l'un des ravitaillement.

Sur l'un des ravitaillement.

En conclusion : organisation parfaite et bien huilée, il y a même des personnes pour nous faire traverser les routes, le soir on retrouve nos sacs à l'hôtel et on dîne au restaurant, c'est bien.

Par contre les parcours ne sont pas mais alors pas du tout à mon goût, trop roulants, sans intérêt, on a eu environ 5 monotraces, on en a passé la moitié à pieds car ça bouchonnait devant ! Ils n'étaient pourtant pas techniques.

En 2006 nous y étions allés et nous en avions tiré les mêmes conclusions, nous y sommes retournés car des vététistes nous avaient dit que les parcours étaient mieux.

Nous avons été content de retrouver les gars des Martres d'Artière et ceux de chez nous.