Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog de Mag

Le Blog de Mag

Menu
L'OEILLON

L'OEILLON

La destination de la journée, le crêt de l'Oeillon.

La destination de la journée, le crêt de l'Oeillon.

Mais d'abord nous partons du gouffre d'enfer à Rochetaillée. Nous sommes 3, Vincent, Dan et moi-même.

Mais d'abord nous partons du gouffre d'enfer à Rochetaillée. Nous sommes 3, Vincent, Dan et moi-même.

Après le Pont Souvignet nous prenons un sentier qui longe la piste, pas très long certes mais amusant.

Après le Pont Souvignet nous prenons un sentier qui longe la piste, pas très long certes mais amusant.

En chemin nous rencontrons ce groupe fort sympathique.

En chemin nous rencontrons ce groupe fort sympathique.

Inutile de préciser que nous ne faisons que grimper et grimper encore ! Nous partons de 750 mètres pour arriver au point culminant de 1300 +.

Inutile de préciser que nous ne faisons que grimper et grimper encore ! Nous partons de 750 mètres pour arriver au point culminant de 1300 +.

Au crêt de la Perdrix il fait une "chaleur polaire". Nous croisons des marcheurs qui ont enfilés gants, bonnets...
Au crêt de la Perdrix il fait une "chaleur polaire". Nous croisons des marcheurs qui ont enfilés gants, bonnets...
Au crêt de la Perdrix il fait une "chaleur polaire". Nous croisons des marcheurs qui ont enfilés gants, bonnets...

Au crêt de la Perdrix il fait une "chaleur polaire". Nous croisons des marcheurs qui ont enfilés gants, bonnets...

Nous arrivons à l'Oeillon peu après, et la pluie aussi !

Nous arrivons à l'Oeillon peu après, et la pluie aussi !

Nous attendons que ça se calme avant d'entamer la descente.

Nous attendons que ça se calme avant d'entamer la descente.

Mes deux compagnons sont contents, on vient de passer le crêt de l'Oeillon et ils pensent que maintenant le plus dur est derrière eux.

Mes deux compagnons sont contents, on vient de passer le crêt de l'Oeillon et ils pensent que maintenant le plus dur est derrière eux.

En vue des Trois Dents, le soleil est revenu.

En vue des Trois Dents, le soleil est revenu.

Nous en profitons pour déjeuner. Quand on repart, aux Trois Dents, j'en casse deux sur un rocher, pauvre plateau ! ça doit faire mal !
Nous en profitons pour déjeuner. Quand on repart, aux Trois Dents, j'en casse deux sur un rocher, pauvre plateau ! ça doit faire mal !

Nous en profitons pour déjeuner. Quand on repart, aux Trois Dents, j'en casse deux sur un rocher, pauvre plateau ! ça doit faire mal !

Côté Ardèche, ce n'est pas le grand beau temps non plus !

Côté Ardèche, ce n'est pas le grand beau temps non plus !

Ça descend encore et toujours et pour l'instant tout le monde est content !

Ça descend encore et toujours et pour l'instant tout le monde est content !

Encore une radée ! les chèvres curieuses, nous regardent enfiler nos imperméables.

Encore une radée ! les chèvres curieuses, nous regardent enfiler nos imperméables.

Nous descendons de 1300 à 800 mètres et nous en remontons autant, et là des dents grincent, je m'empresse de prendre de la distance dans la bosse pour ne pas entendre les récriminations infondées des deux cocos.

Nous descendons de 1300 à 800 mètres et nous en remontons autant, et là des dents grincent, je m'empresse de prendre de la distance dans la bosse pour ne pas entendre les récriminations infondées des deux cocos.

Là nous arrivons dans les environs de Chaubouret, les gars reprennent espoir ! A la Croix nous faisons notre B.A en sortant la voiture d'un couple de retraités d'une mauvaise passe.

Là nous arrivons dans les environs de Chaubouret, les gars reprennent espoir ! A la Croix nous faisons notre B.A en sortant la voiture d'un couple de retraités d'une mauvaise passe.

La boucle est bouclée, avec une modification sur celle du départ au retour puisque nous ne sommes pas rentrés par Tarentaize comme prévu suite à une panne de GPS. Et oui je n'avais pas oublié de charger la batterie comme je le pensais ! Au parking, nous prenons une petite collation auprès du boulanger qui s'y installe en fin de semaine. Malgré 4 averses, quelques récriminations, une petite chute, un retour inédit, de la fatigue pour certains et de la boue, je pense que nous avons tous passé une très bonne journée. Vivement demain !
La boucle est bouclée, avec une modification sur celle du départ au retour puisque nous ne sommes pas rentrés par Tarentaize comme prévu suite à une panne de GPS. Et oui je n'avais pas oublié de charger la batterie comme je le pensais ! Au parking, nous prenons une petite collation auprès du boulanger qui s'y installe en fin de semaine. Malgré 4 averses, quelques récriminations, une petite chute, un retour inédit, de la fatigue pour certains et de la boue, je pense que nous avons tous passé une très bonne journée. Vivement demain !

La boucle est bouclée, avec une modification sur celle du départ au retour puisque nous ne sommes pas rentrés par Tarentaize comme prévu suite à une panne de GPS. Et oui je n'avais pas oublié de charger la batterie comme je le pensais ! Au parking, nous prenons une petite collation auprès du boulanger qui s'y installe en fin de semaine. Malgré 4 averses, quelques récriminations, une petite chute, un retour inédit, de la fatigue pour certains et de la boue, je pense que nous avons tous passé une très bonne journée. Vivement demain !